Nightscape of the Westmorland Street Bridge in Fredericton New Brunswick.

PETITS RÉACTEURS MODULAIRES AU NOUVEAU-BRUNSWICK

Comprendre les avantages

La recherche sur la technologie des PRM fournira des renseignements précieux alors que nous continuons de travailler à la création d’une économie résiliente à faibles émissions de carbone.

La technologie développée ici pourrait également ouvrir de nouvelles perspectives, notamment le remplacement des méthodes de production qui produisent actuellement des niveaux de carbone plus élevés.

Le Nouveau-Brunswick fait partie de l’initiative pancanadienne du Plan d’action pour les petits réacteurs modulaires, sous la direction de la division de l’énergie nucléaire de Ressources naturelles Canada, afin que nous puissions participer à la récolte d’avantages pour nos clients – sécurité énergétique, réduction des émissions, emplois bien rémunérés et croissance des entreprises.

Un programme de production de petits réacteurs modulaires à la pointe de la technologie apporte d’innombrables avantages au Nouveau-Brunswick dans le cadre du programme pancanadien visant à développer l’économie à faible intensité de carbone de l’avenir.

ÉCONOMIE

Notre province sera la plaque tournante de la chaîne d’approvisionnement et du soutien technique à mesure que la technologie de petits réacteurs modulaires du Nouveau-Brunswick sera déployée au Canada et à l’étranger. Les avantages économiques iront au-delà du Nouveau-Brunswick et un effet positif important se fera sentir dans tout le Canada à mesure que la technologie se développera.

RÉDUCTION DES DÉCHETS

Les petits réacteurs modulaires (PRM) de 4e génération réduisent la quantité de déchets nucléaires générés par leur exploitation ainsi que le temps nécessaire pour isoler les déchets de l’environnement. La technologie conçue au Nouveau-Brunswick peut également réduire la quantité de combustible épuisé existant et le convertir en une forme d’énergie propre. Apprenez-en davantage à ce sujet ici.

Consultez le site Web de la Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) pour plus d’informations sur les trois types de déchets produits par les centrales nucléaires.

Le Canada a une politique de gestion des déchets de longue date pour la gestion et le stockage à long terme du combustible épuisé. Ressources naturelles Canada a lancé un processus de mobilisation pour examiner et moderniser cette politique existante, ainsi que l’élaboration d’une stratégie intégrée de gestion des déchets radioactifs.

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

En tant que source d’énergie de base fiable et non émettrice, les PRM avancés sont un élément de plus, combinés à la technologie nucléaire CANDU-6 de base existante, ainsi que l’hydroélectricité, l’énergie éolienne et l’énergie solaire pour atteindre les objectifs de la province en matière de lutte contre les changements climatiques. La capacité des PRM avancés à augmenter son énergie par incréments, à varier la production électrique et à s’intégrer aux énergies renouvelables signifie qu’ils peuvent suivre les besoins du réseau pour créer une flexibilité exceptionnelle.

Si nous voulons réussir à lutter contre les changements climatiques et à atteindre l’objectif de la neutralité en carbone d’ici 2050, nous devrons envisager toutes les formes d’énergie propre, dans lesquelles le nucléaire peut jouer un rôle important. L’électricité non émettrice produite par l’énergie nucléaire peut déjà représenter jusqu’à 60 % de toute l’électricité utilisée au Nouveau-Brunswick au cours d’une journée donnée.

En tant que source d’électricité à faibles émissions de carbone, facile à alimenter et à retirer du réseau au besoin, les PRM avancés peuvent combler les lacunes causées par la fluctuation des niveaux de production des sources d’énergie renouvelables, comme l’énergie éolienne et solaire, veiller à ce que l’électricité soit livrée de façon prévisible pour qu’elle corresponde à l’offre et à la demande. 

Plus précisément, le RSS de Moltex produit 300 MW d’énergie chaque heure de la journée. Cette énergie peut être stockée sous forme de chaleur et utilisée pour produire de l’électricité lorsque les énergies renouvelables sont hors ligne, et produire 600 MW pendant 12 heures par jour ou 900 MW pendant huit heures par jour. Notre partenariat avec Moltex peut nous permettre d’atteindre un réseau d’énergie 100 % propre.

En raison de la souplesse et de la polyvalence de la conception de l’ARC-100, le réacteur peut augmenter et diminuer sa production en quelques minutes, ce qui permet au réacteur de répondre avec succès aux besoins énergétiques du réseau et de soutenir la production intermittente d’énergie éolienne et solaire.

COÛT ABORDABLE ET PLUS DE FLEXIBILITÉ

Les PRM sont de petits réacteurs nucléaires évolutifs qui offrent la souplesse nécessaire pour construire seulement autant de réacteurs que la demande le justifie. Pourtant, ils gardent la possibilité d’ajouter de l’électricité dans des délais rapides, si les besoins en électricité de la province augmentent avec son économie. Ils permettent de réaliser des projets d’immobilisations abordables qui peuvent être aussi petits ou aussi grands, au besoin, avec des délais plus courts et moins d’engagement initial en capital.

Comme il y a de nombreux changements dans le secteur de l’énergie et des pressions liées au changement climatique et à la réduction de notre empreinte carbone, il est essentiel qu’Énergie NB fasse preuve de leadership et d’innovation dans la recherche de nouvelles sources d’énergie pour nos besoins futurs. Le Nouveau-Brunswick est bien placé pour profiter de ces possibilités grâce au savoir-faire de sa population et à l’atout considérable que représente la centrale nucléaire de Point Lepreau. Pour en savoir plus, cliquez ici.

L’industrie nucléaire canadienne est bien placée pour devenir un leader dans l’offre mondiale de PRM avancés. Depuis 2018, Ressources naturelles Canada a établi une feuille de route afin d’engager les parties prenantes sur l’avenir des petits réacteurs modulaires au Canada. Par la suite, en 2020, RNCan a lancé le Plan d’action sur les PRM du Canada.

Seamus O'Regan Jr. Canada’s Minister of Natural Resources
Le Canada peut devenir un chef de file mondial dans le développement de cette technologie énergétique prometteuse, innovatrice et non émettrice. Nous travaillons avec le Nouveau-Brunswick afin de faire progresser les technologies nucléaires en toute sécurité, telles que les PRM, et atteindre nos objectifs en matière de changements climatiques.

L’HONORABLE SEAMUS O’REGAN JR.

Ministre des Ressources naturelles du Canada